La Médiation, un outil de justice moderne

Qu'est ce que c'est ?

En cette période de crise, la médiation ouvre la voie à de nouvelles solutions et constitue :

  • un outil moderne et efficace de justice apaisée, trop souvent délaissé
  • une pratique permettant une meilleure résolution des différends offrant une véritable ouverture vers l'avenir
  • une solution permettant aux justiciables de communiquer, d'écouter la parole de l'autre, de renouer le dialogue
  • la construction d'un accord par les parties elles-mêmes, avec l'aide d'un tiers qui facilite la recherche de cette solution, parce qu'il est neutre, impartial, indépendant et qu'il a été formé à la négociation raisonnée

La médiation se distingue de la conciliation et d'autres modes de résolution amiables des différends en ce que le médiateur, avec l'aide des avocat qui accompagnent les parties, amène ces dernières à abandonner une négociation frontale sur leurs positions, pour entreprendre une négociation constructive à partir de leurs besoins et de leurs intérêts. Dans la conciliation, le tiers est davantage aviseur, c'est-à-dire qu'il propose et suggère une solution qui est davantage un compromis que la construction d'une solution imaginative répondant aux préoccupations et besoins des parties.

Pourquoi ?

Dans le contexte actuel, la médiation présente bien des avantages. Elle permet de :

  • rechercher une justice apaisée
  • récréer le lien entre les parties
  • prévenir la gestion des conflits dans les entreprises
  • explorer de nouvelles voies et solutions
  • mieux affronter la crise

Une enquête récente montre que les grandes entreprises françaises ont intégré les modes alternatifs de règlement des litiges, dont la médiation, comme un enjeu stratégique pour une meilleure performance globale :

  • la procédure est moins onéreuse que de provisionner le risque judiciaire sur des années
  • mobiliser de équipes, qui devront travailler tant sur le niveau opérationnel que juridique sur le suivi du contentieux, est plus rapide qu'un contentieux judiciaire.

Pour qui ?

La médiation concerne chacun dans tous les domaines du droit :

  • les particuliers
  • les entreprises, quelle que soit leur taille
  • les litiges nationaux, transfrontaliers et internationaux

A l'heure des crises, de la gravité des enjeux financiers et économiques, de la recrudescence des troubles psychosociaux dans l'entreprise, des RSE, des divorces, des familles recomposées, des droits des enfants mis à mal, des insurgés, des indignés… les vieux réflexes de « la loi du plus fort », « la loi du talion », sont bousculés par un nécessaire pragmatisme. La médiation concerne chacun, dans tous les domaines, et présente un véritable enjeu d'ordre sociétal.